Rencontres avec Julien Gracq
Meetings with Julien Gracq
Creative Commons License
Julien Gracq Gérard Bertrand
Série en hommage à Julien Gracq
"Julien Gracq dans l'attente"

Légende inscrite dans l'image:
Julien Gracq ne songeait pas à rechigner
à la besogne possible mais il ne participait pas d'instinct, chaque fois qu'il pouvait, il gardait son quant-à-soi.

"Jamais Grange n'avait eu comme ce soir le sentiment d'habiter une forêt perdue: toute l'immensité de l'Ardenne respirait dans cette clairière de fantômes, comme le cœur d'une forêt magique palpite autour de sa fontaine. Ce vide de la futaie, cette garde sommeillante le troublaient. Il songeait au mot bizarre qui était venu à Hervouët:
«On n'est pas soutenus». Ce qu'on avait laissé derrière soi, ce qu'on était censé défendre, n'importait plus très réellement; le lien était coupé ; dans cette obscurité pleine de pressentiments les raisons d'être avaient perdu leurs dents. Pour la première fois peut-être, se disait Grange, me voici mobilisé dans une armée rêveuse. Je rêve ici
- nous rêvons tous - mais de quoi ? Tout, autour de lui, était trouble et vacillement, prise incertaine ; on eût dit que le monde tissé par les hommes se défaisait maille à maille: il ne restait qu'une attente pure, aveugle, où la nuit d'étoiles, les bois perdus, l'énorme vague nocturne qui se gonflait et montait derrière l'horizon vous dépouillaient brutalement, comme le déferlement des vagues derrière la dune donne soudain l'envie d'être nu."

Julien Gracq "Un balcon en forêt" (Editions josé corti)

"J'aimerais que ma vie ne laissât après elle d'autre murmure que celui d'une chanson de guetteur, d'une chanson pour tromper l'attente. Indépendamment de tout ce qui arrive, n'arrive pas, c'est l'attente qui est magnifique."

André Breton cité par Julien Gracq dans "André Breton.
Quelques aspects de l'écrivain"


Pléiade I p. 471 Editrice  Bernhild Boie

 

clic sur l'image
Click on the image